Avant le voyage

(Chaque "clic" sur une image amène  une action : l' agrandissant, ou bien renvoyant à un lien ) .


Mais Lanzarote ... Où C K' c' est ?!

 

Elle est la plus orientale et la plus septentrionale des sept îles qui composent les Canaries ... Elle baigne dans l' Océan Atlantique

et n' est distante seulement que de 115 km du continent africain (Maroc) .

 


L' aérien

 

Depuis la France, Lanzarote est vraiment mal desservie . Ainsi ne trouve t' on pas de vols directs, les escales espagnoles sont mal adaptées, les tarifs sont relativement élevés ...

Aussi avons-nous opté pour un vol direct depuis le petit aéroport de Frankfurt-Hahn, en Allemagne . Le tarif de ce vol low-cost proposé par la compagnie irlandaise Ryanair  a été pour nous, particulièrement attractif . Il fluctue cependant de manière assez importante .

Le prix que nous avons personnellement obtenu a été de 90 € par personne pour un aller-retour ; deux semaines plus tard, il n' était plus que de 75€, et de 280 € un peu plus d' un mois plus tard (réservations effectuées sur le site Opodo) .

A ce tarif, viennent s' ajouter de nombreuses taxes, ainsi que le paiement de chaque bagage enregistré en soute ... (voir le détail dans le "Budget récapitulatif" placé en bas de page ) .

A trois conducteurs se relayant, les 700 km nous séparant de cet aéroport n' ont pas été trop pénibles à parcourir malgré la période hivernale où le trajet s' est effectué .

 


Le loueur de voitures

Le parc de voitures de location et le nombre de compagnies s' en chargeant sont très importants à Lanzarote . Nous avons opté pour celle recommandée par la Casa Amatista, et également retenue par

"Si belle la Terre" : Autos Plus Car .

 

Notre choix s' est porté sur la location d' un petit 4x4 qui allait nous permettre d' emprunter les nombreuses pistes plus ou moins carrossables rencontrées sur l' île, tout en nous assurant un relatif confort .

Tout comme l' aérien, les tarifs fluctuent également énormément en fonction de la période sélectionnée : de 130 € à 260 € la semaine d' après ce que nous avons pu constater . Nous avons personnellement bénéficié d' un tarif à 198 € . Les prix appliqués pour la location des plus petits véhicules sont bien souvent inférieurs à 100 € la semaine !

 


L' hébergement


 

Tel nous nous étions inspirés du récit de "Si Belle la Terre" pour sélectionner l' avion et le loueur de voitures, nous lui renouvelions notre confiance pour le choix de l' hébergement : la Casa rural Amatista ... Nous n' allions pas être déçus !

En raison de la proximité de la piscine, nous avions choisi résider au gîte nommé Tamia . A postériori, il s' avère que tout autre logement aurait également fait l' affaire ; tous semblent invariablement se valoir au niveau de la qualité des prestations respectivement offertes .



La bibliographie

Peu de guides évoquent à eux seuls

l' île de Lanzarote .

Nous n' en avons personnellement pas trouver un seul qui paraisse intéressant et qui soit rédigé en français . Celui présenté ci-contre semble donner de bonnes informations, mais il est en anglais, et nos notions en la matière ne semblaient pas en mesure de parvenir à les décrypter .


Passant outre la barrière de la langue, nous avons cependant commandé les deux ouvrages présentés sur cette page, même s' ils étaient également rédigés eux aussi, en anglais .

 

 

Un guide où figurent de très nombreuses randonnées réparties sur l' ensemble de l' île .

Des icônes y indiquent le degré de difficulté, le temps alloué, le nombre de km, les dénivelés positifs et négatifs ... relatifs à chacune des balades proposées .









Le document que nous avons très probablement le plus utilisé : une carte détaillée de l' île où figurent routes, pistes carrossables ou non, et sentiers de randonnées ... Indispensable !

 


Y sont par ailleurs indiqués les conditions d' accès en bus, le point de départ où stationner, le descriptif de la rando, illustré d' une petite carte et de quelques images . En préface et en fin de livret, figurent également d' autres nombreuses informations pratiques et touristiques .

 

 



A l' arrivée ...

Notre véhicule

 

Nous n' avons pas regretté notre choix, porté sur ce petit 4x4 maniable et passe-partout . Nous avons tout de même parcouru

885 km durant le séjour, le long de routes en excellent état, mais aussi nous égarant bien volontiers sur un réseau de pistes couvrant

les 60 km de long et les 20 km de large que compte l' île ... Nous avons particulièrement apprécié sa petite taille (nous n' avions pas

de bagages à transporter), le vaste espace dont disposaient les passagers arrières, son toit ouvrable : il nous a semblé le type de véhicule idéal pour ce type de vacances partagées à quatre le temps d' une semaine .

Un 4x4 n' est cependant pas obligatoire à Lanzarote, mais il apporte indéniablement un plus, dès lors que l' on désire sortir un peu des sentiers battus et des incontournables fréquentés par de nombreux touristes !


 

Les paysages abordés depuis l' aéroport jusqu' à rejoindre notre lieu de villégiature nous ont spontanément plu ... ils auguraient une bien belle semaine ! Nous allons vous la raconter dans les pages à venir ...

 


La Casa rural Amatista

 

 

Le gîte se situe au centre de l' île, aux portes du Parque Natural de los Volcanes

dont on peut aisément deviner les cratères sur cette vue aérienne ; le point violet

quant à lui indique la position de la Casa Amatista.

 

 

 





Une allée bordée d' élégants jardins et de vignes mène à la Casa . Alentours, les champs sont couverts de caractéristiques

petits murets ... Ils protègent chaque plantation des vents alizés plus ou moins violents balayant de manière quasi-ininterrompue la petite île, perdue au milieu de l' océan .



Les paysages alentours sont assez caractéristiques de ceux rencontrés ailleurs sur l' île : des habitations basses et blanches aux boiseries vertes tranchent avec le noir des scories parsemées de vignes protégées par ces petits murets déjà évoqués . Baignés dans un cet environnement aride, nous savions déjà qu' on allait bien s' y sentir .



"Bienvenue à la Casa Amatista !"

Daniel nous a chaleureusement accueillis ... Il nous a guidés pour une visite de la maison, de ses annexes, de ses superbes jardins ...

Il nous a dispensé de précieux conseils avisés (et francophones) pour faire de notre semaine canarienne une réussite, nous renseignant sur ses centres d' intérêt, les balades à privilégier, ses bons restos ...

 


La piscine est chauffée par rayonnement solaire .

Nous ne l' avons personnellement pas testée ; l' emploi du temps intense adopté durant cette semaine ne nous en a pas donné

l' occasion : partis tôt, rentrés tard !



La Casa  s' intègre harmonieusement dans le décor environnant .

Ses propriétaires sont particulièrement sensibles à l' intégration de leur habitat dans l' environnement : recyclage de l' eau, tri sélectif, chauffage solaire, bac à compost, tri sélectif des déchets ...


 

Un escalier donne accès à de bien belles terrasses d' où l' on bénéficie d' un magnifique panorama à 360 ° sur la Casa, ses jardins

et alentours ...



L' ambiance est plutôt de style "baba-cool", "post-soixante-huitarde" ; des activités tels le yoga, la méditation, les thérapies holistiques, le jeûne, les aliments crus, la danse, le massage ... y sont proposées . Une partie du jardin, baptisé le "jardin zen" est plus spécifiquement réservé à des cérémonies de purification ... Outre un centre de vacances, la Villa Amatista se qualifie t' elle, elle même, de centre de retraite . Nous ne sommes personnellement pas particulièrement adeptes de ce type de disciplines, aussi n' avons nous pas participé à la moindre de celles-ci auxquelles nos hôtes nous avaient gentiment conviées à nous joindre .


 

 


Enfin, Daniel nous a présenté notre propre espace de logement : le gîte Tamia .

 

Il se composait d' une confortable et vaste pièce dans laquelle on y trouvait une cuisine équipée, un canapé-lit et un grand lit .

Il disposait également de sa petite terrasse privative depuis laquelle on disposait d' une entrée particulière au logement .





Une magnifique et spacieuse salle de bains complétait l' ensemble .

La Casa propose également deux chambres additionnelles équipées chacune de deux lits simples, aisément combinables avec la location de Tamia ou de Tisalaya  intégrés à la maison . Nos filles ont occupé l' une d' elle .


 

Ci-dessous, le dernier jour, alors que nous quittions à regrets, la Casa Amatista...



Les visites de sites, de monuments ...

 

L' île possède  de nombreuses curiosités naturelles et touristiques tels les Hervidores, le Lago Verde (gratuits) ; les grottes de

Jameos del Agua et de Los Verdes,  le mythique Parc National de Timanfaya, la fondation Manrique ...

Nous avions personnellement opté pour un Pass à 26 €/personne regroupant les visites de la Cueva de los Verdes, le Jardin des Cactus, Jameos del Agua  et Montaña del Fuego (Timanfaya) .

En marge de ce Pass, nous avons règlé 4,50 €/personne pour la visite du Mirador del Rio  et 8 €/personne pour celle de la fondation Manrique .

Ce Pass n' est pas spécialement très avantageux, car l' économie réalisée par rapport à des visites isolées n' est que de 4 € . Et personnellement, nous aurions volontiers zappé celles de la Cueva de los Verdes  et Jameos del Rio  qui se sont révélées vraiment décevantes !

Un autre Pass disponible pour 30 € inclut également le Mirador del Rio et le Museo Internacional de Arte Contemporàneo (Arrecife) .



Budget récapitulatif

L' aérien551,92 €

319,92 € de billets ; 112 € de taxes ; 120 € pour

les bagages (auxquels il convient d' ajouter 47 €

de frais de stationnement à l' aéroport d' Hahn) .

Hébergement :
630 €

Location 4x4 :

198,03 €

Visites sites, monuments ... :

154 €



Sommaire Lanzarote                    Page 1                  Page 2                  Page 3                  Page 4