Autour de l' Adriatique

("Quartet" pour un Trio) ...

Les Pouilles (Italie) 2/3


Le 18 Juillet

Polignano a Mare

 

Nous nous rendions ce matin, à Polignano a Mare, une bien jolie petite ville tirant ses origines de la Grèce antique .

Ses maisons blanches semblent y défier le temps afin de ne pas chuter, s' accrochant à des falaises rongées par les vagues .


 

Au hasard de nos déambulations, nous accédions à plusieurs balcons surplombant la mer et proposant sous différents angles, de bien beaux panoramas maritimes ... Nous avons beaucoup aimé  cette charmante cité bénéficiant par ailleurs d' une très belle unité .

 

Monopoli

 

Un peu plus loin, depuis son joli petit port de pêche où nous stationnions, nous nous égarions dans l' élégant centre médiéval de Monopli .


Alberobello

 

Nous quittions alors les bords de mer . Nous nous rendions dans la Vallée d' Itria, autrement connue sous le nom de "Vallée des Trulli" . Les "Trulli" sont de petites constructions au forme de mini-tours surmontées d' un cône et qui n' ont pas manqué nous rappeler les

"Bories" provençales . Ils parsèment la campagne et apparaissent isolés ou éparpillés par petits groupes au milieu des vergers

d' amandiers, des cultures d' oliviers ou des vignobles .

 

 

A Alerobello, les Trulli  sont particulièrement concentrés, ils y occupent tout le versant d' une colline . Ce périmètre est baptisé "zone monumentale" ; il est classé au Patrimoine Mondial de l' UNESCO, et sa fréquentation touristique est particulièrement élevée ... Assez étendue, on y a cependant évolué assez tranquillement dès lors que nous quittions les "grands axes" pollués des boutiques aguicheuses .


Locorotondo

 

 

 

 

 

 

Mais cette vallée d' Itria  ne se résume pas à la seule Alberobello,

elle possède bien d' autres atouts ...

 

Nous y avons découvert de bien belles cités médiévales telles Locorotondo,

une petite ville coiffant une colline et dominant de beaux paysages

(nous avons beaucoup aimé !) .






Martina Franca

 

Puis nous nous rendions à Martina Franca  où nous allions y admirer de magnifiques palais et autres bâtiments assez monumentaux ...

 


Cisternino

 

En fin d' après-midi, nous avons pu apprécier le charme oriental de Cisternino, classé parmi l' un des "Plus Beaux Villages Italiens" .

 


 

Il était désormais temps de regagner les bords de mer . Toute cette partie de la côte semblait interdite au stationnement nocturne des camping-cars (des panneaux le rappelaient) . Repus par cette journée où nous avions enchaîné la visite de nombreux villages successifs, nous jouions la facilité et stationnions sur une aire réservée aux camping-car située près d' une plage, non loin de Torre Canne .

 


Le 19 Juillet

Ostuni

 

La veille, la visite de Cisternino  nous avait évoqué l' Orient ... Celle d' Ostuni  nous le rappellera plus encore .

La ville est construite sur un promontoire formé de trois collines, elle domine une plaine couverte de séculaires oliviers .

 


Allant au hasard, nous avons eu plaisir à flâner dans un véritable labyrinthe constitué de ruelles et d' escaliers d' une blancheur étincelante

et très souvent très joliment fleuris ...

 

 

Comme nous avons beaucoup aimé ... nous nous y sommes un peu attardés .

 

Lecce

 

Lecce  est réputé être "Le Joyau des Pouilles" ... mais ce petit "bijou" nous a personnellement un peu déçus . Lecce  n' en demeure pas moins une jolie ville, mais à la grandeur de ses édifices aux façades souvent chargées et son indéniable raffinement aristocratique, nous

lui avons préféré l' homogénéité et le charme des villages médiévaux précédemment visités .


 

Nous y avons néanmoins effectué une belle étape, et avons pris un réel plaisir à en sillonner le centre ancien .

 

 

Nous regagnions alors les bords de l' Adriatique à hauteur de Torre Chianca  où nous empruntions une impasse menant à la plage ... nous nous y baignions, nous y bivouaquions .

 


<  Page précédente                                           Sommaire                                              Page suivante  >