Madère : l' île aux fleurs

et du printemps éternel ...

 

(Chaque clic sur une image amène  une action : l' agrandissant, ou bien renvoyant à un lien  .


L' aérien


Le vol a été trouvé sur le fonctionnel site de la compagnie Transavia,

filiale du groupe Air France - KLM .


 

Nous y avons bénéficié d' un tarif A/R Orly - Funchal  de 190 € par  personne

auquel nous avons ajouté 2 "bagages-soutes" (10 € par bagage et par trajet) ...

Coût total : 610 € pour nous trois .

Diverses solutions ont été envisagées pour rejoindre l' aéroport d' Orly  (train, hôtel, location de voiture ...), avant que nous ne nous décidions de rejoindre finalement

l' aéroport en voiture . Nous avons donc réservé depuis le site "Aéroports de Paris",

une place de parking . Pratique, contre le paiement de 95 € en CB (correspondant

à 7 jours de stationnement sur le P7), on se voit attribuer un code qu' il suffit de composer aux barrières d' accès et de sortie .



Le loueur de voitures

Différents Forums de voyage font état de petits soucis et mauvaises surprises vis à vis de loueurs locaux, c' est pourquoi nous avons choisi de faire confiance à de grandes enseignes spécialisées dans la location de voitures . Après la consultation de leurs sites, il s' est avéré plus économique réserver par l' intermédiaire d' Auto Europe . Nous y avons réservé une Clio  essence louée par Europcar, dont nous prenions possession et abandonnions à

l' aéroport . Coût de la location pour 8 jours = 103,67 € . Nous allions cumuler au cours

du séjour, un total de 960 km .


 


La bibliographie

 



Il s' avère assez difficile de s' orienter à Madère, même s' il semble réellement dur de s' y perdre !

De nombreuses transversales aux grands axes souffrent d' absence de signalisation .

Nous avons composé avec cette unique carte détaillée au 1/60 000 (que personnellement, nous

jugerions plutôt insuffisante) . Il ne semble pas plus préférable lui privilégier un GPS, les dernières

données de l' île datant d' il y a 5 ans minimum !




 

Le seul guide que nous avons jugé bon posséder pour nous rendre à Madère . Il est exclusivement consacré aux randonnées ... l' activité que nous pensions principalement pratiquer . Certains circuits sont suffisamment repérés sur le terrain, d' autres pas : mieux vaut-il alors être muni de ce précieux petit manuel ; il est par ailleurs très utile pour repérer le point de départ des balades .

 

Extrait : "Madère, beauté de l' Atlantique, est devenue un paradis de choix pour les randonneurs ... Le premier mot portugais que les randonneurs apprennent sur Madère est certainement "levada" .

La randonnée de levada est une expérience unique au monde . Les levadas sont d' étroits canaux

d' irrigation qui traversent l' île dans tous les sens en un réseau sophistiqué ..."





L' hébergement

 

Un peu par hasard, nous avons découvert le site de Lisette et Jacky :

Casas Serenas . Ils y présentent leurs confortables gîtes ...

D' emblée, nous avons été conquis !


La propriété Casas Serenas comporte quatre maisons de location, toutes indépendantes, entourées d' un superbe jardin fleuri en libre accès . Repérée par l' encadré rouge sur la carte ci-dessous, elle est située à Estreito da Calheta, distant de 50 km de l' aéroport .

 

Nous avons pris le parti de ne sélectionner qu' un unique lieu de résidence au cours de notre séjour d' une semaine sur l' île ...

C' est tout à fait raisonnable vis à vis des distances journalières à parcourir . Faire le choix d' un second lieu de villégiature peut cependant s' avérer judicieux (c' est d' autant plus vrai si l' on dispose d' une durée supérieure à une semaine) ; on le choisira par exemple, dans une partie de l' île diamétralement opposée (du côté de Santana  ou de Porto da Cruz  par exemple) .

Il est cependant bon de préciser que cette partie Nord de l' île est beaucoup moins bien desservie ; elle est par ailleurs, notamment en saison hivernale, pluvieuse et souvent nuageuse comparativement au Sud  bénéficiant quant à lui, d' un temps réputé plus sec et ensoleillé .

 

 

Quelques heures auparavant, nous quittions notre jardin recouvert d' un épais manteau blanc de neige ...

Nous découvrions ici, un tapis floral fait de mille couleurs, véritable jardin flottant au dessus de l' Atlantique .

Nous succombions instantanément à son charme, et savions dès lors, qu' ici, nous allions bien nous sentir .

 



 

Français, Lisette et Jacky  se sont définitivement installés sur Madère  depuis quelques années à peine . Ce sont des passionnés ; passionnés par leur terre d' adoption, passionnés par l' artisanat, la décoration ; et plus spécifiquement, Lisette  par le jardin, Jacky 

le bricolage et la création d' œuvres artisanales ...

 


 

Dans une parfaite harmonie, différents espaces, différentes ambiances ont été créés dans cet écrin de verdure ouvrant sur l' océan .

On y perçoit le bonheur communicatif de Lisette et Jacky  à vivre ici ...

 


 

Nous avions envisagé louer la Casa Romantica, mais celle-ci était déjà réservée . Nous avons finalement occupé la Casa Bonita,

vaste maison pouvant accueillir jusqu' à sept personnes ... A trois, elle s' est révélée être vraiment très confortable !

 

 

Une grande terrasse en bois entoure la maison .

Elle est équipée de barbecue, salon de jardin, hamac, balançoire ... et domine l' océan !



 

Plutôt sympa la vue proposée depuis la terrasse ... Non ?!

En léger contrebas, la Casa Romantica  semble être un petit coin de paradis pour amoureux .

Un peu plus en retrait, elle peut accueillir jusqu’à quatre personnes et est agrémentée d’ un petit jardin privatif ouvert sur l’ Océan.

 

 

Attenant à la terrasse, nous disposions d' une salle d' eau extérieure ; on y trouve un WC, un lavabo et une douche .

 


 

Le rez-de-chaussée se compose d' une grande pièce à vivre, décorée avec goût, équipée de salon, canapé, fauteuils, table basse,

TV ... elle ouvre sur la grande terrasse et un peu plus loin, l' océan .

 

 

La cuisine toute équipée est ouverte sur la pièce précédente, uniquement séparée de celle-ci par un grand comptoir .

 


 

La salle de bains est équipée de WC, d' une douche italienne, d' un lavabo et de rangements .

 


 

Toujours en rez-de-chaussée, on trouve également une première confortable chambre équipée d' un lit double .

 


 

Et à l' étage ?! On y trouve deux chambres avec lit double dont une mansardée, dotée d' un lit simple d' appoint .

 

 

Nous avons particulièrement bien été accueillis à las Casa Serenas . Tout au long de notre séjour, nos hôtes ont su faire preuve de gentillesse, mais aussi de discrétion . Ils nous ont renseignés sur les visites à effectuer sur l' île mais aussi les "pièges" à y éviter ...

Ils ont grandement contribué à la réussite, et au plaisir que nous avons eu à séjourner sur Madère !

Vous l' aurez compris, et certainement découvert à travers ces images, Casas Serenas  est une adresse que nous conseillons bien volontiers !

 


Budget récapitulatif

L' aérien : 610 € .

Auxquels il convient d' ajouter 95 € de frais

de stationnement à l' aéroport d' Orly  (Paris) .

Hébergement : 385 € . Nous avons bénéficié d' un tarif

spécial du fait de l' occupation de la Casa Romantica  que

nous envisagions initialement . Coût réel de la Casa Bonita

pour 3 ou 4 personnes = 80 €/nuit (tarif au 01 Avril 2013

pour un minimum de 5 nuits) .

Location véhicule :

103,67 € .


 

Vous disposez désormais de tous les éléments pratiques liés à l' organisation et au bon déroulement de votre séjour sur l' île ;

partons désormais à la découverte de celle-ci, à travers le récit de nos balades que nous y avons effectuées, et figurant dans les

pages suivantes ...




< Page précédente      Accueil      Page 1      Page 2      Page 3       Page 4      Page 5     Page 6      Page suivante >